Phung Ho Vo Dao - Mazé

Les cours

Mercredi

A Mazé

Enfants 6-8 ans 14h00 - 15h00

Enfants 9 - 13 ans 15h15 - 16h30

Jeudi

A Mazé

Adultes 19h30 - 21h30

Chaque entrainement s'articule autour de plusieurs grands axes de travail dont la configuration est modulable.

L'échauffement

Le but de l'échauffement est double. Dans un premier temps, il s'agit d'un réveil et d'une mobilisation du corps afin de préparer les articulations et les muscles à l'effort physique. Ensuite vient le moment du "cardio-training". Dans cette partie, il s'agit d'améliorer les capacités cadrio-vasculaire du pratiquant (vo sinh) mais également son renforcement musculaire et sa souplesse.

Globalement un échauffement dure entre 30 et 45 minutes d'activité intense.

Evidemment chacun adapte l'intensité et les exercices à ses capacités.

Pour les exercices les plus compliqués, l'enseignant donne deux ou trois versions différentes en fonction du niveau de difficulté désiré.

Le travail technique

Tout art martial nécessite l'apprentissage de fondamentaux comme la posture, les attaques de base pied/poing, le travail d'esquive et de blocage, ainsi que des enchaînements codifiés (quyên) permettant au vo sinh d'acquérir un panel technique riche et varié.

Outre l'aspect physique c'est aussi lors de ce travail que l'élève acquière détermination, rigueur et discipline. Dans la répétition du geste, il développe l'importance de la précision et de la perfection du geste. C'est ainsi qu'il augmentera sa rapidité, sa souplesse de gestes et sa puissance de frappe. La gestion du souffle est un des grands piliers dans l'évolution martiale du vo sinh.

L'assiduité et l'humilité sont indispensables pour le pratiquant souhaitant progresser.

C'est ainsi qu'il se forgera un corps et un mental fort.

Le combat souple

Cet exercice a pour but de permettre aux vo sinh de mobiliser ses connaissances techniques et de les adapter à une situation nécessitant d'être spontané et réactif face à l'assaut adverse.

C'est également une première confrontation avec le stress du combat liée à la peur de l'agression et de la douleur.

Construire son combat en adaptant sa stratégie à l'attitude et au style de l'adversaire est essentiel. Le combat souple est un outil indispensable à maîtriser, avant d'être en capacité de se confronté à des combats plus durs.

La self-défense

Il s'agit là de cours/stages thématisés afin de préparer le vo sinh au combat réel. La technique est importante, mais le mental l'est plus encore. L'objectif de l'enseignant est de permettre à chacun d'avoir des outils lui permettant de sortir indemne d'une agression dans le cas où celle-ci serait inévitable. Savoir fuir par exemple est loin d'être si intuitif qu'on pourrait l'imaginer.

Alain Leray axe son enseignement à la fois sur des techniques simples et accessibles à tout le monde, mais également sur le mental et l'attitude à adopter en cas d'agression. Il est indispensable de savoir gérer son stress afin de pouvoir éviter qu'une situation dégénère.

On sort ici du cadre traditionnel des arts martiaux pour rentrer dans un travail qui se doit d'être fonctionnel et opérationnel dans la rue.

L'enseignement théorique et philosophique

Les arts martiaux sont à différencier des sports de combat. On les oppose souvent en les comparant entre travail traditionnel et combat sur ring ou en cage. Néanmoins la différence fondamentale est avant tout philosophique et culturelle.

Le Phung Ho Vo Dao c'est une fenêtre ouverte sur une autre culture, le Vietnam, mais également sur une façon différente de considérer la vie et l'ordre des priorités.

L'apprentissage d'un art martial éveil l'esprit, le cultive, on apprend à se connecter à soi mais également aux autres. On y développe le sens de l'observation, la patiente, la persévérance, l'humilité et la gestion de nos émotions.

Le Viet Vo Dao (terme générique pour identifier les arts martiaux vietnamiens) est la voie de l'homme et de la femme accomplie.

Le travail respiratoire

En fin de séance, Alain Leray propose également lors de certains cours, un retour au calme.

Grâce à des exercices spécifiques, venant du Tài Chi et Khi Cong vietnamien, il nous apprend à gérer notre respiration afin d'optimiser la récupération du corps, et la gestion de nos émotions.

D'autres exercices plus connus comme la cohérence cardiaque ou la fausse inspiration (vacuum stomach) sont également abordés.

Lors des entraînements les plus intenses, une séance de shiatsu peut être proposée pour une première détente du corps.

DSC_0015.JPG

L'expérience est notre force

Ecole Phung Ho Vo Dao

Un style complet alliant travail traditionnel et application opérationnelle

Contactez moi

Alain Leray
1 allée Ambroise Paré
49800 Andard
06 78 35 91 98
#alainleray
  • TIC Tac
  • YouTube - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle

©2023 BY ALAIN LERAY. PROUDLY CREATED WITH WIX.COM